Les Gabachs

Envoyer Imprimer PDF

Les Gabachs

ou Les Tribulations d'un Gabach chez les Catalans

 

Attention : Ce site est caduc, allez sur fenouillèdes.fr lequel est plus documenté.

 

 

Adessiatz e benvenguda a tots. Bon dia i benvinguda a tots. Bonjour et bienvenue à tous.

 

Quelques pierres d'achoppement à éviter ont retenu toute l'attention de l'auteur. La crainte que mon impartialité soit insidieusement faussée par mon moule culturel languedocien. Ensuite ne dit on pas que, Les gens susceptibles sont enclins à écrire. Fort de cet aphorisme, j'ai longtemps rechigné à m'attarder sur mes analyses de la mentalité des roussillonnais en les reléguant au rang des brèves de comptoir. Ce sont communément des situations trop hors normes, empêchant ainsi de les accepter comme fondées de prime abord.  Jusqu'au jour où j'ai réalisé qu'elles étaient rigoureusement corroborées par tant de notables et de férus d'histoire qui se sont exprimés en la matière. Mes doutes en étaient balayés, il était temps de cesser de se remettre en cause


Définitions


Qu'es aquò un Gabach ? Ce nom d'oiseau remonterait  aux grandes invasions germaniques. Il résulte de la contraction de deux qualificatifs du même sens :  Wallo (Wallon) et Wales (Pays de Galles). Ce sont des dérivés du germain Walhisk = étranger. Un comble  ! Car ce sont les conquérants qui s'adressent ainsi et de façon pour le moins peu flatteuse aux peuples qu'ils soumettent.

Gabach, Gavach, Gabache, Gavache, Gavot (Gap, Nyons), ces formes sont usitées dans toute l'Occitanie et jusqu'au fin fond de l'Espagne : Gavatx.

Gabach ou Gavach serait ou aurait été synonyme de Bougnoul. Du temps de l'Algérie Française il s'appliquait à des populations déshéritées et méprisées. Ce vocable a vraisemblablement suivi les déportés et les émigrés de la première moitié du XIXe siècle. Rabelais ( jeantosti.com / patronymes )  a participé aux interprétations suivantes:

  • Le "Glossaire de la Langue d'Oc" de Pierre Malvezin  : Goulu et par dénigrement campagnard, montagnard, rustre en précisant que ce mot au sens péjoratif s'est étendu jusqu'en Espagne. Le verbe Gabachar signifie mal faire un ouvrage, le faire d'une manière rustre.
  • Le dictionnaire Occitan-Français selon les parlers languedociens de Louis Alibert, édition Institut d'Estudis Occitans : Gavach  =  goinfre, goulu, rustre, grossier
  • Ce qui curieusement n'apparaît pas dans le Larousse Catalan à Gavatx : Français, franchouillard. De même le sens d'étranger dans chacun de ces ouvrages.

Terme à connotation le plus souvent hautaine, péjorative lorsqu'il est émis par un roussillonnais à l'égard des audois ou des habitants du Fenouillèdes, en tous cas jamais flatteur. Quand vous entendez Gabach, les moqueries fusent d'emblée. Nous allons donner du répondant à ces Gavachs en esquissant un portrait du catalan du nord, sans qu'il soit nécessaire de se commettre dans les délires adverses puisque comme précisé ci - dessus,  par leurs actes ils sont déjà en plein hors normes.  Ce qui suit pourrait paraître pimenté

  • Les employeurs roussillonnais, bien introduits sur le marché local, à choisir, préfèrent embaucher des occitans sinon des espagnols plutôt que des catalans du nord. De tous temps ils ont été appréciés pour leur productivité censée être généralement meilleure. C'est une des raisons qui explique les milliers de languedociens dans les milieux agricoles de la plaine jusques dans l'entre deux guerres, où semble t-il ils étaient exploités jusqu'à la moelle, " Payés à l'espagnole " selon une expression de circonstance ? Les sénateurs : Fais ressortir que tu es du Fenouillèdes.


Une envie à les voir venir de loin

Il existe un dicton qui assimile le catalan avec ces commerçants arméniens, chinois et coiffés d'une kippa. Si vous en avez un en face de vous, il est une forte présomption qu'il envisage de vous plumer sans vergogne à la première occasion.

La boutade de circonstance :  Ah ! Si seulement les effectifs de la gendarmerie pouvaient être suffisants, ils seraient tous en prison ! Chez les ruraux comme dans les cités. En attendant c'est celui des individus défavorablement connus de la maréchaussée qui vous interpellera.

Vus de sous le vernis fort reluisant qu'ils vous exposent, ces ultra - radins sont intéressés , on y reviendra en point de chute de Conceptions de l'intégration, jusqu'à ne pas se soucier du ridicule, fusse pour un maigre profit, ( En valeur 1 kg de sucre suffit amplement  et permet d'assister à des curées aussi mémorables que pitoyables ) en n'ayant aucun frein à vous compromettre par ruse afin de mieux se serv

 

Dans le dictionnaire languedocien- français

Catalan se traduit  Le diable

 

Mise à jour le Dimanche, 15 Janvier 2017 18:18