Le Fenouillèdes du XIIIè au XVIIè siècle

Envoyer Imprimer PDF
Index de l'article
Le Fenouillèdes du XIIIè au XVIIè siècle
XIVe siècle
XVe siècle
XVIe siècle
XVIIe siècle
Toutes les pages

- XIIIe siècle -


 

Attention : Ce site est caduc, allez sur fenouillèdes.fr lequel est plus documenté.


1259 : Première mention de Felhuns, alors libellé Sancte Maria de Fullonibus, dans laquelle le seigneur de le Vivier, Béranger 1er  reconnait devant l'archevêque de Narbonne s'être indûment accaparé les dîmes de l'église. A Bayrou emploi usurpées par ses aïeux. La graphie catalane Felluns à relégué aux oubliettes celle occitane ci-dessus.

 


1260 : Castel Fizel mentionné comme forteresse royale.

Les Franciscains annoncent la fin du monde comme étant imminente.

1260 Saint Louis rachète Aguilar à Olivier de Termes auquel il l'avait restitué  pour ses services rendus en Terre Sainte. Une garnison royale y est logée. Vente également datée de 1246 ?

 

  • A Paziols au cours de la décennie précédente O. de Termes fait construire le moulin fortifié dit de la Tour et son béal ( Rigole d'amenée d'eau ) de 3 kilomètres. La tour aux dimensions conséquentes 9.50 x 6.70 x 13 m est une propriété privée.

 

 


1261 : Décès de Hugues de Fenolhet et Saissac fils de Pierre IV, sous les murs de Valence pour Jacques Ier d'Aragon, dans le cadre de la Reconquête chrétienne de l'Espagne.Fin de la dynastie, En faisant abstraction de la baronnie de Canet et de la vicomté d'Ille sur Têt qui sont hors cadre du Fenolhedés.

Une autre version, selon laquelle Hugues de Fenolhet aurait été fait vicomte à son retour d'Espagne en 1255 jusqu'à sa mort en 1261.

 


1262 : Pierre de Voisins sénéchal de Toulouse, recherche pour Louis IX les terres indûment détournées du domaine royal. Dont le territoire compris grosso-modo entre Rennes le Château, les Fanges, le Bugarach et la Vallée de l'Aude. D'autres commissaires firent retour à la couronne du pays de Sault avec les châteaux du Rebenty.

09/1262 :  Peu après son décès Hugues de Fenolhet et son père sont accusés d'hérésie. Vicomté saisie par Saint Louis, en sanction de cette hérésie, voir en 1243. Il semblerait que le fils fut déclaré non coupable, il échappa à l'exhumation. Les de Fenolhet conservent leur vaste domaine de l'autre côté de la frontière, à Ille sur Têt.Il arrive que ces événements soient situés en 1226. La population se révolta contre les exhumations.

 


1263 : Don de Gincla (Capronia, Castrum de Ginclar, Ginclanum)en arrière fief aux du Vivier. Pareillement pour Montfort, Castrum Montefortis.

Capronia semble être un hydronyme si on prend en considération son suffixe en Onne, équivalent à rivière,  source chez les Celtes. On le retrouve à Duilhac ainsi qu'à l'endroit exact de l'ermitage de Galamus, et à la résurgence de la Tirounère anciennement Fon Capronis. Fenouillèdes n°30 développe d'autres hypothèses qui ne manquent pas d'intérêt.

Ginclanum suppose un passé Gallo-Romain. Voir en 285.

 


1264 : Les Templiers sont seigneurs de Saint Arnac et co-seigneurs à Lesquerde.

 


1269 : Première session à Carcassonne, préfiguration de ce qui deviendra les États du Languedoc. Leur finalité est de renflouer les caisses du royaume.

 


1270-1285 : Règne de Philippe III le Hardi, fils de Saint Louis.

 


1272 : Fenouillet forteresse royale, supplante Castel Fizel.


1272 - 1340 : Édification à Narbonne de la cathédrale Saint Just et Saint Pasteur à l'emplacement de trois églises qui s'y sont succédées depuis Constantin.Le palais des archevêques est essentiellement du XIIè et de la seconde moitié du XIVè siècle.

 


1276 : A la mort de Jacques Ier Le Conquérant et selon ses volontés Perpignan est promu capitale du royaume de Majorque pour son fils cadet Jacques II.


1283 : La plus ancienne mention connue  de l'église paroissiale de Le Vivier et St Martin de Fenouillet, la chapelle Ste Eulalie à l'écart du village et au bord de La Matassa.

 


18:08:1283 : Philippe III le Hardi et Jacques II de Majorque à Palairac ( Termenés - Aude )  alors qu'ils s'étaient rencontrés la veille à Carcassonne.

Le roi de France met à profit les dissensions entre les fils de Jacques Ier pour relancer les hostilités, en s'alliant avec Jacques II de Majorque.  Philippe III rompt le traité de Corbeil, voulant s'emparer de Montpellier.Il prit la tête  d'une croisade lancée par le pape Martin IV. Guerre de plus de sept ans organisée contre Pierre III roi d'Aragon.

Le château de Puilaurens est en cours de transformation.Celui de Padern, antérieur à l'actuel, est restitué aux moines de Lagrasse à l'issue de laborieuses tractations avec le procureur du roi. Chabert  de Barbaira se le serait accaparé apres la chute de Quéribus.

 


10/05/1285 : Vaincu par Pierre III d'Aragon dit le Grand, frère ennemi de Jacques II. Philippe le Hardi meurt pendant sa retraite, à son arrivée à Perpignan. Son armée est décimée par la peste.Son fils Philippe IV le Bel lui succède.

Pierre III alias comte Pierre II pour la Catalogne, le roi Pedro III à Sarragosse où encore le roi Pierre 1er à Valence.

 


12/08/1291 : Repli des Templiers à Chypre, chassés de St Jean d'Acre par le sultan d’Égypte et ses mamelouks. Terme de la présence Templière en Terre Sainte.

 


17/02/1297 : Le chevalier Bernard du Vivier seigneur de Monfort et d'Aussières accorde au prieur de Saint Jacques de Casalons (Calahons ?), le privilège de prendre du bois dans les forêts ci-dessus.

 

-

Mise à jour le Mercredi, 31 Août 2016 15:44