Fenouilledes.free.fr - Chronologie historique de la prehistoire au XXe siècle !

Cabanes du Fenouillèdes

Envoyer Imprimer PDF

 

Attention : Ce site est caduc, allez sur fenouillèdes.fr lequel est plus documenté.

 


 

Détail.

Année 1957 gravée.

 

 


La Pelado à Prats de Sournia : Vue en façade.

 

 

Cuscuta épithymum

Platanthéra bifolia

Orchis

Himantoglossum hircinum

Céphalanthéra longifolia

 

Mise à jour le Lundi, 16 Janvier 2017 18:30
 

L'Agly

Envoyer Imprimer PDF

 

-600 : Vu sur une chronologie, mais ça ne cadre pas. Et si c'était vers 60 avant ou après J-C ? Le flumen sordus, l'Agly est considéré comme un affluent du Verdouble. Sordi, Sordus, Sordons... Les autochtones du moment établis dans les marécages du Roussillon, avant de migrer vers l'intérieur.

 

Attention : Ce site est caduc, allez sur fenouillèdes.fr lequel est plus documenté.




Vers -50 à +25 : Strabon le géographe Grec à propos de l'Agly : Vulgo Agli et fluvius aquilinus.

Pline L'Ancien cite le Vernodubrum, traduisible par le torrent des vernes = des aulnes, le Verdouble principal affluent de l'Agly en rive gauche.


 

906 : Flumen aquilinum


966 : Flumine aquilino


1098 : Flumen Aglini, donation de l'église d'Espira de l'Agly à l'abbaye d'Arles. ADPO 12j24, p 187 et 207.


1140 : Première mention de La Gly. voir  lien à Paridulac Caramany histoire.



1262 : L'Agly est désigné : flumen Aquilinum ou flumen aquilinus selon les auteurs. Comment ne pas penser à Aquila, l'aigle. D'où l'Agly la rivière des aigles, mais le préfixe s'apparente aussi à eau ?


1369 : La graphie Agly apparaît.


1660 :  Publication de la carte de Sanson d'Abbeville, Il y nomme La Gly , la rivière Boulzane dans son cours supérieur. L'Agly en amont de St Paul n'est pas représenté.

 


 

Nolin et Cantelli cartographes, désignent respectivement en 1692 et 1695, la Boulzane comme étant l'Agly. La portion en amont de Saint Paul par les gorges de Galamus n'est pas figurée.


 

1733 - 1739 : : La famille Cassini de Thury juxtapose sur sa carte La Gly et Lagly. Depuis 1683 trois générations de ces géographes italiens mandatés par Louis XV ont arpenté sous les auspices du Canigou. Ils ont opté pour la même graphie que Lhuillier sur sa carte de 1722.

 


 

1820 : Le cadastre de Saint Paul désigne la résurgence Vauclusienne de La Tiirounère, au débouché des gorges de Galamus, comme étant la source de l'Agly. (Agli en occitan) Encore en 1934 des spéléologues présument être en présence du débouché de son cours souterrain. De nos jours elle est située dans une petite grotte, sous la départementale 14 à l'ouest de Camps, au pied du pic de Bugarach.

 

Mise à jour le Mercredi, 31 Août 2016 15:51
 

Géologie

Envoyer Imprimer PDF

Géologie

 

Attention : Ce site est caduc, allez sur fenouillèdes.fr lequel est plus documenté.

 

 

Vallée de la Désix

La concentration de ruisseaux à l'eau pétrifiante et permanents, même en 2008, étonne en Fenouillèdes dans un environnement si aride que même les chênes à kermès  (garrouilles) végètent.

Nous sommes sur les terrains métamorphiques du synclinal de Boucheville, marno-schistes de l'Albo Aptien supérieur , étages du crétacé, lequel est la dernière période de l'ère secondaire. Tout prés du front de chevauchement nord Pyrénéen ou faille nord  Pyrénéenne qui séparerait la plaque ibérique du continent et de la zone axiale. Cette dernière correspond ici au massif granitique dit de Quérigut-Millas, la serre de Sournia, les forages de Campoussy et Sournia.

Laissez votre véhicule à Roquevert, traversez la Désix sur le pont médiéval et remontez rive gauche en suivant l'antique route de Sournia (balisage petite randonnée). En quelques minutes vous changez de plaque. La faille nord Pyrénéenne suit le cours de la Désix et de là via Montfort, Sainte Colombe, Usson, Niort... jusqu'au pays Basque. A l'est elle se dirige vers Bélesta et Néfiach, puis sa localisation se perd dans le golfe pliocène du Roussillon.

La zone nord Pyrénéenne qui s'étend du front de chevauchement nord Pyrénéen au sud jusqu'à l'axe Pech de Bugarach-Padern au nord, est fracturée par plusieurs accidents tectoniques. Des failles de moindre ampleur que la précédente, généralement parallèles entre elles, selon une direction est ouest. On retiendra celles de :

-Puilaurens-Lesquerde par les sources thermales de la Fou.

-Fanges-Galamus-Quéribus-Sud de Paziols.

-Trois failles allant de la région de Bugarach-Le Bezu, parallèles entre elles, dirigées sur Duilhac, Cucugnan, Padern.

Quand à la prétendue faille nord Pyrénéenne par le Pla d'en Dalen à Saint Martin de Fenouillet, ce n'est qu'une affabulation comme celle du volcan sous la clue de la Fou, racontée par nos arrière grands-parents. Il s'agit de l'un des prolongements du nœud de failles de Fenouillet. Le panneau didactique du sentier d'interprétation géologique devrait être complété par la mention : Attention couleuvre, à avaler. A quoi bon une pareille assertion dans un Pays au patrimoine historique et naturel remarquable. Cartes du BRGM au 1/50 000.

Liens :

- Glacis d'érosion

- Inventaire du patrimoine géologique.

- Rapport d'exploitation des mines de Planèzes.

- L'Echo des mines.

- Antoine de Genssane ingénieur des mines, recherches minéralogiques de la deuxième moitié du XVIII ème siècle. Plateau de Sault, bassin de l'Agly... Accompagnées de connaissances en foresterie.

Document d'Objectifs 2011 / Natura 2000 page 16 et suivantes.

D'autres liens ci - dessous.


Pech de Bugarach

Cette montagne sacrée habitée de nombreux mystères est connue des géologues pour sa discordance du tertiaire. Un formidable chambardement tectonique inversa les couches du jurassique qui vinrent se poser sur les marnes du crétacé. A voir depuis les cascades des Mathieux.


Tremblements de Terre

21/02/1330 Secousse sismique, à l'époque sa durée a été estimée équivalente à celle d'un Avé Maria ! Depuis une bonne quinzaine de séismes significatifs ont été répertoriés.

02/02/1428 De forte intensité. Telle qu'il n'y en aurait pas eu de similaire depuis. Il pourrait avoir été de force 8 et selon les chroniqueurs de ce temps là, il aurait duré le temps d'un Nôtre Père ! Son épicentre se serait situé du côté de Camprodon.

18/02/1996 Magnitude 5.6 sur l'échelle de Richter. Lié au chevauchement des plaques européenne et ibérique. Faille nord Pyrénéenne ci-dessus, épicentre dans les environs de Axat et à grande profondeur. Ce qui explique que les dégâts furent modestes au regard de la force pré-citée. blog Pierre Gresillaud ingénieur civil des mines,   gypse de Lesquerde.

Plusieurs villages jusqu'à Estagel subirent des dommages. Principalement à St Paul où quelques façades furent lézardées dont le choeur de l'église et le clocher du Chapitre avec ses stucs. A la Fou de volumineux rochers finirent leur course de part et d'autre de la route en pulvérisant le parapet. Heureusement c'était le matin à 2h45, le trafic routier était nul.

Une secousse anecdotique selon Georges Soutadé en la comparant avec celle de 1428.


Liens  :

-   Terre de séîsmes ,les plus sensibles en Fenouillèdes à dater de 1798.

-   Les principales secousses depuis le XV ième siècle.

-   Tremblements de terre en France Wikipédia.

-   Roc Paradet 1996.  + de nombreux  sites traitant des séismes locaux.

-  http://www.cc-aglyfenouilledes.fr/brochures/brochures/rapport-pnr-corbieres-fenouilledes-patrimoine-naturel, projet  parc naturel Agly-fenouillèdes

- hydrogéologie du bassin de l'Agly  DREAL

D'autres liens ci - dessous.


Genèse de la Révolution Française

Les climatologues s'accordent à penser que cette séquence polaire  aurait été déclenchée par l'éruption du millénaire. Celle du Laki en Islande, due à la fissuration du rift. Du 08.06.1783 au 07.02.1784 sans discontinuer, des millions de tonnes de dioxyde de soufre en se transformant en acide sulfurique dans la stratosphère, ont généré un refroidissement anormalement excessif et prolongé sur l'Europe. Le soleil fut fortement occulté durant 8 mois sur le continent par le nuage mortel. L'air empestait le soufre. Des dizaines de milliers d'Européens sont morts, les poumons détruits par l'acide sulfurique.

Il est malaisé de déterminer si le Fenouillèdes a été ou non atteint, wikipédia.org + le nom de votre village.

Cet enchaînement néfaste est considéré comme étant la genèse de la Révolution Française.

Rift : Fossé d'effondrement au volcanisme à activité variable, plaine d'Alsace, Mer Morte, Rift Valley en Tanzanie..

 

Spéléologie

Sont à consulter :

-Le n° 8 de la revue Fenouillèdes.

-Sur internet,Karstologia n° 10 (2eme semestre 1987)

B. OURNIÉ - Présentation spéléologique du massif des Fanges et du Roc Paradet (Fenouillèdes, Aude et Pyrénées-Orientales) (p. 1-6).

Karstologia N° 10 1987


-Les grandes cavités du Fenouillèdes.

- Grottes et cavités- Paridulac.

 

 

 

Mise à jour le Mercredi, 31 Août 2016 15:50
 

Les Gabachs

Envoyer Imprimer PDF

Les Gabachs

ou Les Tribulations d'un Gabach chez les Catalans

 

Attention : Ce site est caduc, allez sur fenouillèdes.fr lequel est plus documenté.

 

 

Adessiatz e benvenguda a tots. Bon dia i benvinguda a tots. Bonjour et bienvenue à tous.

 

Quelques pierres d'achoppement à éviter ont retenu toute l'attention de l'auteur. La crainte que mon impartialité soit insidieusement faussée par mon moule culturel languedocien. Ensuite ne dit on pas que, Les gens susceptibles sont enclins à écrire. Fort de cet aphorisme, j'ai longtemps rechigné à m'attarder sur mes analyses de la mentalité des roussillonnais en les reléguant au rang des brèves de comptoir. Ce sont communément des situations trop hors normes, empêchant ainsi de les accepter comme fondées de prime abord.  Jusqu'au jour où j'ai réalisé qu'elles étaient rigoureusement corroborées par tant de notables et de férus d'histoire qui se sont exprimés en la matière. Mes doutes en étaient balayés, il était temps de cesser de se remettre en cause


Définitions


Qu'es aquò un Gabach ? Ce nom d'oiseau remonterait  aux grandes invasions germaniques. Il résulte de la contraction de deux qualificatifs du même sens :  Wallo (Wallon) et Wales (Pays de Galles). Ce sont des dérivés du germain Walhisk = étranger. Un comble  ! Car ce sont les conquérants qui s'adressent ainsi et de façon pour le moins peu flatteuse aux peuples qu'ils soumettent.

Gabach, Gavach, Gabache, Gavache, Gavot (Gap, Nyons), ces formes sont usitées dans toute l'Occitanie et jusqu'au fin fond de l'Espagne : Gavatx.

Gabach ou Gavach serait ou aurait été synonyme de Bougnoul. Du temps de l'Algérie Française il s'appliquait à des populations déshéritées et méprisées. Ce vocable a vraisemblablement suivi les déportés et les émigrés de la première moitié du XIXe siècle. Rabelais ( jeantosti.com / patronymes )  a participé aux interprétations suivantes:

  • Le "Glossaire de la Langue d'Oc" de Pierre Malvezin  : Goulu et par dénigrement campagnard, montagnard, rustre en précisant que ce mot au sens péjoratif s'est étendu jusqu'en Espagne. Le verbe Gabachar signifie mal faire un ouvrage, le faire d'une manière rustre.
  • Le dictionnaire Occitan-Français selon les parlers languedociens de Louis Alibert, édition Institut d'Estudis Occitans : Gavach  =  goinfre, goulu, rustre, grossier
  • Ce qui curieusement n'apparaît pas dans le Larousse Catalan à Gavatx : Français, franchouillard. De même le sens d'étranger dans chacun de ces ouvrages.

Terme à connotation le plus souvent hautaine, péjorative lorsqu'il est émis par un roussillonnais à l'égard des audois ou des habitants du Fenouillèdes, en tous cas jamais flatteur. Quand vous entendez Gabach, les moqueries fusent d'emblée. Nous allons donner du répondant à ces Gavachs en esquissant un portrait du catalan du nord, sans qu'il soit nécessaire de se commettre dans les délires adverses puisque comme précisé ci - dessus,  par leurs actes ils sont déjà en plein hors normes.  Ce qui suit pourrait paraître pimenté

  • Les employeurs roussillonnais, bien introduits sur le marché local, à choisir, préfèrent embaucher des occitans sinon des espagnols plutôt que des catalans du nord. De tous temps ils ont été appréciés pour leur productivité censée être généralement meilleure. C'est une des raisons qui explique les milliers de languedociens dans les milieux agricoles de la plaine jusques dans l'entre deux guerres, où semble t-il ils étaient exploités jusqu'à la moelle, " Payés à l'espagnole " selon une expression de circonstance ? Les sénateurs : Fais ressortir que tu es du Fenouillèdes.


Une envie à les voir venir de loin

Il existe un dicton qui assimile le catalan avec ces commerçants arméniens, chinois et coiffés d'une kippa. Si vous en avez un en face de vous, il est une forte présomption qu'il envisage de vous plumer sans vergogne à la première occasion.

La boutade de circonstance :  Ah ! Si seulement les effectifs de la gendarmerie pouvaient être suffisants, ils seraient tous en prison ! Chez les ruraux comme dans les cités. En attendant c'est celui des individus défavorablement connus de la maréchaussée qui vous interpellera.

Vus de sous le vernis fort reluisant qu'ils vous exposent, ces ultra - radins sont intéressés , on y reviendra en point de chute de Conceptions de l'intégration, jusqu'à ne pas se soucier du ridicule, fusse pour un maigre profit, ( En valeur 1 kg de sucre suffit amplement  et permet d'assister à des curées aussi mémorables que pitoyables ) en n'ayant aucun frein à vous compromettre par ruse afin de mieux se serv

 

Dans le dictionnaire languedocien- français

Catalan se traduit  Le diable

 

Mise à jour le Dimanche, 15 Janvier 2017 18:18
 

Ouragan Klaus

Envoyer Imprimer PDF

Ouragan Klaus

 

Attention : Ce site est caduc, allez sur fenouillèdes.fr lequel est plus documenté.

 

Une colère d’Éole d'une force telle que le département n'en avait jamais vécu, hormis en haute montagne et en couloirs très localisés. Le 24 janvier 2009 à 13h peu avant d'exploser l'anémomètre de Météo France Perpignan indiquait 184km, au même moment 177km à St Paul. Imaginons sur les hauteurs.

Les dégâts : Plusieurs dizaines de milliers d'euros sur le domaine public dans chaque village. Passons sur ceux que chacun a en mémoire pour avoir été longuement diffusés par la presse écrite, parlée et télévisée. Comme d'habitude cette dernière s'est attardée sur les lieux courus des P-O, notamment la forêt de la Matte. Comme si le manteau forestier du Fenouillèdes avait été épargné. Pourtant les dommages y furent majeurs.

A titre d'exemple retenons Boucheville, pour sa référence au niveau national et la force inégalée de ses sapins de ce côté du massif Pyrénéen. Autour de la maison forestière de Gastepa ou au sud sur le sarrat à 1200m d'altitude, des chablis à perte de vue, à en être désorienté. Vous avez connu cette haute futaie aux troncs de 2.60m à 3m de circonférence ou plus. Soit un houppier culminant généralement à 45m pour les sapins et à 35m pour les hêtres. Eh bien Klaus a tout rasé, sans exception, sur ces stations. Sinon torsadé façon serpillière à ressuyer ! Ces destructions systématiques semblent avoir été décuplées par des coupes à blanc attenantes.

Ce boisement relève de l'exception, en ce sens qu'il n'a pas été sur exploité dans les décennies postérieures à la Révolution. Ce qui explique le développement optimal des essences.

Espérons seulement que les générations des siècles à venir auront la chance qui aura été la nôtre d'avoir à contempler ces géants du règne végétal.*


Hauteurs : issues de sources O.N.F

Sapins : Abiès pectinata, sapin pectiné, sapin blanc des Pyrénées.  

 

Mise à jour le Mercredi, 31 Août 2016 15:50
 
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  3 
  •  4 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »


Page 1 sur 4